JANOME 500e en test

La brodeuse JANOME 500E est passée entre les mains expertes de la blogueuse Chasrivari.

Son blog

Sa page Facebook

—–

– Broderie sur divers tissus …………… EXCELLENT

– Facilité d’utilisation…………………… BIEN

– Motifs inclus ………………………….. BIEN

– Accessoires …………………………..  TRES BIEN

– Qualité de la broderie ……………….. TRES BIEN

– Champ de broderie …………………… TRES BIEN

– Enfilage/coupe fil …………………….. EXCELLENT

– Volume sonore lors de la broderie ….. EXCELLENT

 S’il fallait mettre une note, je donnerais 9/10 à cette machine car elle est vraiment très performante, très fiable et super bien équipée.

Son champ de broderie de 20×28 cm est tout à fait respectable et elle présente plein de petites fonctionnalités très intéressantes. Par contre, à mon avis elle manque encore un peu de convivialité.

J’avoue qu’avoir la chance de tester de nouvelles machines devient assez vite addictif, alors quand les établissements Stecker m’ont proposé de tester la nouvelle machine à broder Janome Memory Craft 500e, forcément, j’ai foncé!!

Cette brodeuse seule est sortie à l’automne 2015. Janome ne proposait jusque là que la Memory Craft 350e en brodeuse seule, la MC 500e vient donc renforcer le choix offert par cette marque. En termes de gamme de prix, elle me semble assez comparable à la Brother Innov’is 800e, même si elle est légèrement plus chère (un peu moins de 200€ d’écart) mais propose pour moins de 1 700€ des fonctionnalités qui sont tout à fait compétitives. Je vous propose d’en savoir un peu plus sur cette machine!

Si vous êtes prêts pour une longue lecture, c’est parti!

Je vous présente donc la Janome Memory Craft 500e :

006 (2)

007 (2)

Concernant les dimensions, elle fait environ 56 cm de large, 46 cm de profondeur, et 33 cm de haut. Elle pèse 11kg. C’est une machine qui est assez compacte car le bras de broderie est situé sur la droite, côté écran. Je me suis d’ailleurs demandé si cela n’était pas gênant lors de la broderie de tissus encombrants mais au final, non, pas du tout.

Il n’y a pas de capot refermable sur le dessus mais le coffrage en plastique fait solide.

Ses principales caractéristiques :

– Elle dispose d’un écran tactile couleur LCD assez grand (62.8 x 110.9 mm) ce qui permet de pouvoir manipuler les motifs plus facilement.

022 (2)

Lorsque le motif est prêt à être brodé, on a toutes les informations sur les couleurs, les dimensions, la durée de broderie, etc…

Pour les personnes qui ne disposent pas d’un logiciel de broderie, il est bien sûr tout à fait possible d’apporter des modifications aux motifs. On peut donc les redimensionner, les faire pivoter, changer les couleurs, créer des combinaisons de motifs, ajouter du texte, …

Cette machine propose également un point de bâti intégré (et même un double point de bâti, au cas où un seul ne suffirait pas), ce qui est très paratique lorsque l’on ne peut pas encadrer son tissu ou pour maintenir un petit mroceau d’hydrosoluble au-dessus du tissu :

003 (2)

– Elle dispose d’un enfile-aiguille avancé ainsi que de la coupure de fil automatique à l’intérieur d’une même couleur (à partir de 3mm), ce qui est top sur une machine de cette gamme! Il y a également un détecteur de fin de canette (qui est réglable, et heureusement, car il a parfois tendance à anticiper une fin de canette de façon trop pessimiste) et un détecteur de fil supérieur.

– Côté accessoires, elle est fournie avec 3 cadres de broderie (28×20 cm, 20×20 cm, 20×14 cm) :

025 (2)

Avec le très grand cadre, sont même fournis des bandes de ruban agrippant à coller à l’intérieur du cadre et des petites pinces, afin de permettre que le tissu soit bien maintenu dans ce cadre. Je trouve ça plutôt bien et regrette que toutes les marques de machines ne le proposent pas.

Il est possible d’acheter en option les cadres 10×4 cm et 14×14 cm.

Il y a également divers accessoires :

010 (2)

La machine est également livrée avec une housse de protection en plastique et surtout, une table de rallonge, très pratique pour les tissus lourds et encombrants.

– Pour mettre des motifs sur la machine, on peut utiliser soit une clé USB, soit un câble relié à l’ordinateur :

024 (2)

 Il y a même un petit rangement pour le stylet ! (j’aime bien utiliser les petits stylets!)

– La vitesse de broderie maximum est de 860 pnts/min, ce qui me paraît tout à fait suffisant. J’ai pourtant une machine qui peut broder plus vite mais je préfère rester sur une vitesse en moyenne de 800 pnts/min.

– La machine possède 160 motifs de broderie, 6 alphabets pour le lettrage et 1 pour les monogrammes. J’ai l’habitude de dire que l’on ne choisit pas forcément une machine pour ses motifs intégrés, c’est bien sûr vrai pour la Janome MC 500e, mais j’ai quand même trouvé quelques motifs qui m’ont beaucoup plu.

Passons maintenant à mes tests. Encore une fois, j’ai brodé différents types de tissus, avec différents fils (polyester, viscose, métallique, brillant, mat) de diverses marques (Madeira, Isaccord, Gutermann, Brother, Gunold, Royal…) et différents motifs (intégrés, gratuits, achetés, numérisés par mes soins…), avec à chaque fois, les renforts de broderie adaptés. Comme fil de canette, j’ai utilisé le fil Burmilon de chez Madeira sur les recommandations des éts Stecker. Je n’ai pas touché aux réglages de tension de fil de canette et de fil supérieur (sauf pour le fil métallique).

J’avoue que le tout premier contact avec cette machine n’a pas été des plus engageants car après l’avoir allumée, un message en allemand s’affichait et m’empêchait toute manipulation. Quand on a fait anglais LV1 et espagnol LV2, on se sent bien seule, d’autant que rien dans le manuel ne me disait ce qu’il fallait faire. Un petit mail aux éts Steckeret tout rentrait dans l’ordre (il suffisait juste de relever l’aiguille). Il a fallu ensuite faire quelques tests préalables pour savoir quel boîtier de canette utiliser avec mon fil Burmilon. Pas toujours facile quand on découvre une machine d’être parfaitement à l’aise dès le départ! Mais une fois tous ces points résolus (en moins d’une heure, je vous rassure!), ça n’a été que pur plaisir.

J’ai donc commencé par faire des motifs simples, sur un tissu en cretonne de base :

016

La chouette et le mannequin sont des motifs intégrés, les autres sont des numérisations perso.

Rien à dire, tout s’est très bien passé. J’ai donc continué avec une broderie plus dense (motif Embroidery Library) sur de l’éponge (toujours avoir un petit essuie-mains à broder en stock au cas où on vous propose de tester une machine…!) :

011

Là encore, nickel, à aucun moment je n’ai senti la machine en difficulté.

Comme j’avais repéré un motif de la machine qui me plaisait bien, j’ai voulu le broder sur un plaid en polaire (vous savez, le genre de plaids qu’on reçoit en cadeau quand on achète 10 housses de couette et 20 taies…). Bref, j’ai 2 plaids crème dans le salon qui ont un peu vécus, mais que les enfants apprécient beaucoup quand ils regardent un peu la télé le soir. Ils méritaient bien un petit relooking (les plaids, pas les enfants).

J’ai donc brodé un premier plaid avec ce joli motif de la machine :

033

Quand mon mari a vu ça, il m’a aussitôt « ordonné » de broder le 2e car il trouvait le rendu hyper sympa (quand une machine passe le test du mari, c’est plutôt bon signe!). Du coup, voici le 2e plaid, avec un autre motif de la machine :

030

J’avoue que là, j’ai vraiment été séduite, par les motifs et par la machine qui a réalisé tout ça sans aucun souci. En plus je suis hyper contente du rendu de mes plaids sur mon nouveau canapé !

040

J’ai également testé des motifs en FSL :

036

Le motif du bracelet est un motif intégré de la machine (en plusieurs couleurs, mais j’ai choisi de le broder en monochrome), l’autre motif est un gratuit.

La machine n’a pas bronché non plus lorsque j’ai brodé de la toile cirée ou du simili cuir (numérisations perso) :

018

027

Pas de problème non plus pour broder un vieux T-shirt et en profiter pour cacher un logo pas très esthétique (motif intégré au logiciel Bernina DesignerPlus 7) :

023

J’ai ensuite testé le lettrage de la machine avec quelques écritures et un monogramme. Les broderies « musique », « école » et le monogramme « SL » sont intégrés à la machine. On peut retravailler le texte dans la machine pour gérer l’espacement des caractères, la mise en arrondi… On peut ajouter de petits caractères décoratifs (les petites notes de musique). J’en ai profité pour broder du texte provenant du PE Design 10 (« bain ») et un monogramme « C » gratuit, brodé en partie avec du fil métallique :

 008

J’ai eu une seule casse de fil, avec le fil métallique, parce que je n’avais pas suffisamment baissé ma tension, mais après tout s’est bien passé!

Enfin, un dernier petit test sur le redimensionnement d’un motif que l’on peut effectuer directement sur la machine Au centre, un motif intégré de la Janome MC 500e dans sa taille d’origine, à gauche le même réduit au maximum, à droite, même chose en agrandissement :

003

En conclusion, voici ce que j’ai pensé de cette machine sur différents critères (insatisfaisant, satisfaisant, bien, très bien, excellent) :

Broderie sur divers tissus : excellent

Comme je vous le disais, quelque soit le tissu brodé, je n’ai à aucun moment senti la machine en difficulté. Je n’ai eu aucune casse de fils sur mes différents tests (à part avec le fil métallique, mais tout est rentré dans l’ordre après avoir baissé un peu plus la tension), ce qui est assez remarquable, même avec des fils que je sais plus « sensibles » que d’autres.

– Facilité d’utilisation : bien

C’est une machine qui est assez simple à utiliser, elle ne comporte pas de fonctionnalités compliquées et on arrive en cliquant un peu partout à s’y retrouver. L’enfilage et le bobinage de la canette sont très faciles à faire. L’écran est assez grand ce qui est très pratique pour bien voir les motifs et créer des combinaisons de motifs directement sur la machine. Maintenant, je sais que ne suis peut-être pas complètement objective. Je suis très habituée aux machines Brother et à leur convivialité, alors il est vrai que je me suis souvent retrouvée plongée dans le manuel de la Janome MC 500e pour savoir comment faire telle ou telle manipulation sur les motifs et que du coup, elle ne m’a pas parue toujours complètement intuitive mais au bout de quelques jours, on s’habitue et on trouve ses repères.

– Motifs inclus : bien

La machine est fournie avec 160 motifs intégrés ce qui n’est pas rien. Il y en a pour tous les goûts et tous les styles. Certains m’ont d’ailleurs beaucoup plu. Les polices intégrées sont également de styles différents pour répondre à différents besoins. Je regrette par contre qu’il n’y ait pas de motifs d’encadrement tout simples (ovales, rectangles, coeur…). Je trouve également que ces motifs ne sont pas bien mis en valeur dans le manuel : on est obligé de sélectionner le motif dans la machine pour en connaître les dimensions par exemple. Cela serait plus pratique à mon sens d’avoir cette information directement dans le manuel.

– Accessoires : très bien

Alors là, j’avoue que les accessoires fournis avec la machine m’ont bluffée : 3 cadres, une table de rallonge, 2 boîtiers de canette (ce qui permet d’en utilser un pour régler la tension du fil de canette et de garder l’autre avec la tension d’origine) et surtout, accessoire hautement important, le petit stylet! J’aime beaucoup aussi le fait d’avoir avec le très grand cadre ces petites pinces pour bien maintenir le tissu. Je trouve que pour ce prix, c’est tout à fait compétitif. Mais si je devais broder de façon régulière avec cette machine, je pense que j’achèterais au moins un des 2 plus petits cadres (le 10×4 ou le 14×14) pour pouvoir broder plus facilement de petits motifs. J’ai réussi à broder le motif du T-shirt en encdrant mon T-shirt mais cela aurait quand même été plus pratique avec un plus petit cadre!

– Qualité de la broderie : très bien

J’ai trouvé qu’en toute circonstance, la machine s’en sortait très bien. Les motifs ont toujours été parfaitement réalisés, encore une fois sans aucune casse de fil, et je n’ai pas éprouvé d’ajuster la tension de mes fils. Je ne vais pas non plus vous dire que les broderies étaient aussi belles que sur ma PR 1000 (j’attends de pied ferme la machine qui détrônera la PR dans mon coeur pour la qualité de ses broderies!) mais il n’y vraiment aucun reproche à faire à la Janome Memory Craft 500e sur ce sujet.

– Champ de broderie : très bien

Le champ de broderie de 28×20 cm de la Janome MC 500e est tout à fait compétitif pour ce niveau de prix et me semble tout à fait suffisant pour couvrir un très grand nombre de projets de broderie.

– Enfilage/coupe fil : excellent

Rien à dire sur ce sujet. L’enfilage intégré a toujurs parfaitement fonctionné et la coupure de fil a toujours été très bien, sans aucun bruit suspect lors de la coupe. Le fait que cette machine propose la coupure de fil à l’intérieur d’une même couleur pour cette gamme de prix est un plus indéniable.

– Volume sonore lors de la broderie : excellent

Alors là, je dirai que ce qui m’a probablement le plus séduit sur cette machine (outre sa fiabilité), c’est le bruit! Les personnes qui possèdent une PR savent de quoi je parle quand je parle de bruit. Quand la PR brode, impossible de ne pas le savoir, toute la maison est au courant. Le bruit de la Janome Memory Craft 500e est au contraire très agréable, presque feutré. Il est très rassurant, car on n’entend aucun cliquetis, aucun craquement suspect. J’ai ainsi pu travailler sur mon ordinateur pendant que la machine brodait sans aucun problème, j’ai même pu tenir des conversations et, test suprême, entendre mon téléphone lorsque je recevais un SMS!

Au final, c’est une machine qui m’a vraiment séduite par sa fiabilité. Avec elle, on aborde chaque projet de broderie sereinement, elle est vraiment très rassurante. C’est également une machine que je trouve extrêmement compétitive pour son prix. Elle propose en effet des fonctionnalités et des accessoires qui étaient jusqu’à présent disponibles sur des machines plus onéreuses : grand champ de broderie, 3 cadres et une table de rallonge fournis, coupure de fil à l’intérieur d’une couleur (à partir de 3mm), grand écran tactile en couleur, point de bâti…

Par contre, je trouve qu’elle pourrait encore gagner un peu en convivialité, tant au niveau des fonctionnalités accessibles sur l’écran qu’au niveau de son look qui me paraît un peu austère. Un peu plus de rondeurs dans ses formes ou de couleurs la placerait au top de la séduction! Maintenant je sais que le look importe finalement assez peu et que ce qui compte est la fiabilité de la machine, et de ce côté-là, la Janome MC 500e est super.