Janome Skyline S7 en test

Merci à Nathalie de atelier292.be pour son article ! Découvrez son blog, ses conseils couture et tricot et son café couture !

————————————————————————–

 

Il y a quelques semaines, Stecker, le magasin de machines à coudre bien connu, m’a contactée pour me proposer de tester la Janome Skyline S7 et donner mon avis sur celle-ci.

J’avais acheté chez eux quelques temps auparavant ma nouvelle machine, la Janome Skyline S5, dont je suis absolument ravie et j’étais donc très curieuse de tester une machine d’une gamme supérieure, la mienne me semblant déjà tellement parfaite!

La machine

Niveau design, la machine est très ressemblante à la mienne. On est devant une machine robuste, 11,2kg!

Même en cousant à grande vitesse, la machine ne bouge pas d’un millimètre.
On dispose d’un grand espace de travail pour coudre, c’est très appréciable.
L’éclairage est vraiment parfait sur cette machine, on pourrait coudre dans le noir tellement il est bon!

La machine dispose de nombreux espaces de rangements très pratiques pour ranger les canettes et pieds fournis avec la machine.

L’enfilage et le bobinage de la canette se font très facilement, tout est très intuitif.

La couture

Niveau points, on peut dire qu’on a le choix: 240 points intégrés, dont 11 boutonnières en une seule étape et pas moins de 7 alphabets …

La machine a même un port usb afin de pouvoir importer des motifs de broderie (je n’ai pas eu le temps de tester cette option).

Tous les points se retrouvent sous le capot de la machine, très pratique.

La machine règle elle-même la tension en fonction du tissu utilisé.

La machine est fournie avec deux plaques, très facilement interchangeables. Il suffit d’appuyer sur un bouton, la plaque se lève et il suffit de l’enlever et de l’échanger. C’est également le cas sur ma machine. J’utilise très souvent celle pour tissus fins, parfaite pour coudre les viscoses ou autres tissus délicats. Le trou pour le passage de l’aiguille est tout petit et empêche la machine de « manger » le tissu. Si vous choisissez un point qui n’est pas compatible avec cette plaque, pas de crainte à avoir, la machine vous l’indique! Pas de risque de casser une aiguille.

Pour coudre, on peut choisir entre la pédale ou le bouton start-stop.

A la fin d’une couture, on peut couper son fil grâce au coupe-fil automatique. Fini d’avoir des fils partout sur sa table de travail grâce à cette option! J’adore!

On peut également choisir la vitesse de couture.
Personnellement je couds en vitesse moyenne sauf en cas de longues lignes droites.

L’écran LCD tactile couleurs

LE grand changement avec ma machine: l’écran LCD tactile couleurs. C’est vraiment selon moi ce qui fait passer la machine à un niveau supérieur.
Tout les réglages se font avec une facilité déconcertante: la machine vous prend par la main en vous proposant différentes options à sélectionner et en vous proposant les points adaptés.
Quelques exemples dans les photos ci-après:

 

 

Couture d’un vêtement: les options proposées
Options proposées pour « Couture »
Options proposées automatiquement par la machine

Voici deux vêtements et un accessoire cousu avec la machine.

La blouse Denia de Pauline Alice

Je n’ai eu aucun souci pour coudre ce seersucker. J’ai cousu les boutons dans le dos grâce à la machine, très facilement également.

Le Scout Tee de Grainline Studio

Pour le Scout Tee, j’ai utilisé le pied pour ourlet roulotté pour les manches. Pas de soucis avec mon tissu fluide grâce à la plaque prévue à cet effet.

Pour la trousse, je voulais tester la couture de tissus épais et la pose d’une fermeture éclair. La machine est puissante, l’épaisseur ne pose pas de problèmes du tout. Pour la pose de la fermeture d’éclair, le fait de pouvoir facilement bouger la place de l’aiguille permet de faire des surpiqûres très nettes.

Le Finn Soft Boxy Bag d’Indigobird Design

Confort

Si je dois définir cette machine en un mot, je choisirais le mot « Confort ».

Toutes les options proposées par cette machine offrent un confort indéniable au moment de la couture.
Pas de questions à se poser, pas de prise de tête.

J’étais un peu intimidée devant la machine au moment de la tester, mais après quelques instants, j’ai tout de suite trouvé mon chemin tant tout est intuitif. Un vrai bonheur!

Merci beaucoup à Aline de chez Stecker de m’avoir permis de tester cette machine! Je me suis régalée!


 

Très chouette article et très belle réalisation !

Merci à Nathalie du blog couture Atelier292.be

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s