De toutes les couleurs…

Que ce soit en couture, en patchwork ou dans d’autres loisirs créatifs, le choix et l’association de couleurs est une étape qui peut s’avérer compliquée. Cet article a pour but de vous aider à comprendre comment utiliser des outils tels que le cercle chromatique et les nuanciers, mais aussi comment éviter des erreurs lors de vos achats sur internet ou en magasin.

Nous n’allons pas faire un cours de physique sur la perception de la couleur (d’autres personnes le feront bien mieux que moi), mais quelques notions sont essentielles pour composer ses assortiments de tissus, associer des vêtements, ou même pour décorer son intérieur.

Et pour ceux qui n’ont pas le courage de retenir toutes ces informations: pas de panique! Des astuces existent pour se passer de la théorie. Elles seront expliquées un peu plus bas.


La base des couleurs

Commençons par le commencement…

Le cercle chromatique est une représentation ordonnée des couleurs pures. Elles suivent l’ordre des couleurs du spectre lumineux: c’est à dire les couleurs que nous pouvons percevoir. Plus simplement, ce sont les couleurs de l’arc-en-ciel.

PNG_01_cercle_chromatique

Ce cercle est composée de 6 sections au minimum, mais peut en comporter 12, 24 ou plus encore. Dans cet article, nous allons utiliser un cercle chromatique à 12 couleurs. Nous retrouvons dedans les couleurs primaires, secondaires et tertiaires.

PNG_tableau_couleurs_PST

Les couleurs primaires sont celles qui ne peuvent pas être créées à partir d’autres couleurs: le rouge, le jaune et le bleu. Mais elles servent à créer toutes les autres: en mélangeant deux couleurs primaires, vous obtenez une couleur secondaire. Et en mélangeant une primaire et une secondaire, vous obtenez une couleur tertiaire.

PNG_03_composition_small

Par exemple, en mélangeant le bleu et le jaune, vous obtenez le vert (Secondaire) . Et en mélangeant le bleu (Primaire) et le vert (Secondaire), vous obtenez le turquoise (Tertiaire).
Les nuances

Nous pouvons également faire des dégradés entre chacune de ces couleurs, apportant de nouvelles nuances. Nous avons alors une palette étendue de couleurs saturées: les teintes. Ce sont des couleurs n’ayant pas de blanc, de noir ou de gris ajouté.

PNG_04_degradé

Exemple de dégradé entre une couleur primaire et tertiaire.

La couleur saturée peut-être dégradée vers le blanc ou vers le noir et de nouvelles nuances s’ajoutent alors. C’est à partir de ces dégradés que l’on obtient du brun, beige et autres couleurs neutres, ainsi que des couleurs pastels, ou des couleurs foncées.

PNG_04_valeurs

Nuances du rouge vers le blanc et vers le noir

Les teintes peuvent également être désaturées: elles perdent leurs couleurs pour aller vers le gris. La désaturation n’est pas un dégradé vers un gris aléatoire: on garde la même valeur que la teinte de base, c’est à dire le même taux de clarté ou d’obscurité de la couleur.

PNG_04_saturation

Désaturation de la couleur rouge

Cette désaturation permet de percevoir les contrastes entre les couleurs. Certaines couleurs sont plus claires et d’autres plus foncées et cet écart permet de créer des contrastes pour mettre en valeur certains éléments de votre création. Même des teintes différentes comme le vert et le rouge, ont des valeurs proches.

Exemples de valeurs de couleurs sur une image désaturée

 

Teinture et bains

Et pour finir… en teinture, comme en peinture, le blanc et le noir purs n’existent pas.

PNG_05_noir_blanc

Même infimes, des variations de nuances peuvent poser problème

Dans le cas du noir, ce sont des nuances de couleur ou de gris très foncées. Les tissus noirs seront donc avec des dominantes de bleu, de rouge, … Avec un seul tissu noir, vous n’aurez pas de problème. Par contre mettez plusieurs tissus noirs ensemble et vous pourrez voir la différence.

Nous avons le même problème avec le blanc. Ce seront toujours des nuances de blanc qui mises côte à côte laissent apparaître leurs différences.

Toutes ces couleurs permettent de créer des milliards de palettes différentes, conférant ainsi un caractère unique à votre création. Mais c’est également tout le problème de les assortir…

En effet, pour une même teinte vous aurez des dizaines de tissus qui ne s’accordent pas forcément ensemble. Par exemple, un jaune peut se dégrader vers l’orange, ou vers le vert. S’il est orangé, il se situe dans les tons chauds, mais s’il tend vers le vert, il se situe dans les tons froids. Et les deux ne s’accordent pas avec les même couleurs ou n’ont pas le même rendu.

PNG_05_nuances_jaunes

Nuances de jaune et leurs différences de rendus

Le cercle chromatique

C’est joli, c’est coloré… mais au final, il sert à quoi ce cercle chromatique?

Et bien, il permet de composer sa propre palette de couleurs en conservant une harmonie entre plusieurs teintes. Plusieurs combinaisons peuvent se faire en utilisant les couleurs complémentaires, analogues,… Voici comment l’utiliser:

Les couleurs analogues:

PNG_cercle_analogues

Ce sont les couleurs qui sont de part et d’autre de la couleur que vous avez choisie.

Les couleurs complémentaires:

PNG_cercle_complementaires

Ce sont les couleurs diamétralement opposées sur le cercle chromatique. Leur utilisation permet de renforcer, d’accentuer leur couleur complémentaire. Attention à son utilisation: deux couleurs en quantité équivalente peuvent donner un effet de surcharge. Il est généralement préférable de choisir une couleur dominante et d’employer la seconde en accent.

La combinaison en triangle isocèle:

PNG_cercle_triade_02

Une couleur est combinée avec les deux couleurs adjacentes à sa couleur complémentaire. Cette composition nuance le contraste.

La triade (Triangle équilatéral):

PNG_cercle_triade_01

Trois couleurs se trouvent à égale distance dans le cercle chromatique. Les couleurs concernées sont ainsi les trois couleurs primaires, les trois couleurs secondaires ou des couleurs tertiaires.

La combinaison en carré:  

PNG_cercle_carre_01

Dans cette combinaison, les quatre couleurs se trouvent à égale distance dans le cercle chromatique. Pour l’utilisation de ces combinaisons contrastées, il est conseillé de choisir une couleur dominante et d’utiliser les autres en plus petites quantités. Utilisez des nuances (ajout de blanc, gris ou noir) plutôt que les couleurs pures.

La combinaison en rectangle:

PNG_cercle_carre_02

Cette combinaison utilise quatre couleurs qui incluent deux paires de couleurs complémentaires.

Le monochrome:

PNG_cercle_monochrome

Le monochrome, ou ton sur ton, est une combinaison de couleurs où l’on utilise une seule couleur déclinée en différentes nuances, obtenues en ajoutant du blanc, du noir ou du gris.

Vous pouvez associer une teinte à des couleurs neutres comme des blancs, beiges, écrus, taupes, brun, … Les nuances de ces couleurs permettent une mise en valeur de la teinte choisie, qu’elle soit foncée, pure ou claire.

Au final, le cercle chromatique est plutôt simple à comprendre lorsque l’on joue un peu avec. Pour celà vous pouvez acheter un cercle chromatique en carton ou plastique dans un magasin de bricolage/loisirs créatifs ou en trouver un sur internet. Pour ma part j’utilise celui d’Adobe. https://color.adobe.com/fr/create/color-wheel/

La lumière

La lumière nous permet de percevoir la couleur. Sans lumière, pas de couleur….

Elle a donc un rôle essentiel lors de la sélection de vos tissus en magasin.

Pour ceux qui ont déjà fait un peu de photographie, vous savez que la lumière a différentes teintes en fonction de la source lumineuse. Nous pouvons voir ça au quotidien avec les ampoules, néons, LED, … Si certains éclairages diffusent une lumière jaune-orange, d’autres diffusent une lumière blanche, voir une lumière tirant sur le bleu.

La lumière naturelle peut également être trompeuse. Nous pouvons le voir dehors lors des levers et couchers de soleil: ces lumières jaunes-orangées changent les couleurs des paysages. Ce sont les golden hours, les heures dorées.

Pour que le rendu d’une couleur soit le plus juste possible, vous devez l’exposer à une lumière blanche ou une lumière naturelle. Lorsque vous choisissez vos tissus, allez vous positionner près d’une fenêtre ou sous une lampe diffusant une lumière blanche, comme les lampes Daylight. Un ocre deviendra sans doute plus jaune, ou un brun s’avérera être un rouge foncé…

Par contre, lors du stockage de vos tissus, conservez-les dans des boîtes opaques ou dans des armoires à l’abri de la lumière. Avec le temps, la lumière naturelle détruit les pigments (même à travers une vitre) et vous aurez des tissus avec des couleurs délavées aux endroits où ils étaient en contact avec la lumière.

 

Achat sur internet

Les couleurs affichées sur nos écrans sont souvent trompeuses. Il n’y a qu’à aller dans un magasin d’électroménagers pour voir qu’il existe des différences de couleurs entre les télévisions de démonstration.

Les écrans d’ordinateurs fixes ou portables, tablettes et smartphones ne font pas exception et la couleur affichée n’est donc pas toujours représentative du tissu, du vêtement ou de l’accessoire que vous achetez.

D’autre part, la plupart des sites utilisent les photos de leur fournisseur pour leur magasin en ligne, mais ce n’est pas toujours le cas. Certains prennent des photos eux-même dans de mauvaises conditions et les couleurs du tissu ne sont pas conformes à l’image sur le site.

Si vous achetez sur un site pour la première fois et que vous n’êtes pas sûrs de la fiabilité des photos, voici 2-3 conseils:

  • Achetez une petite quantité de tissu, pour un accessoire ou un coussin. Cela vous permettra de comparer le tissu acheté à sa photo sur le site et de voir s’il y a beaucoup de différence ou non.
  • Certains fabricants de tissus proposent parfois l’achat de nuanciers ou échantillons de leurs tissus unis et leurs collections de basiques.
  • La plupart des marchands sur les salons “Marchés du Tissu” ont des sites de vente en ligne. Vous pouvez ainsi voir les collections lors du marché et commander en ligne par après.

Pour vos associations de plusieurs tissus:

  • Prenez des tissus d’une même collection. Ceux-ci sont créés pour s’accorder
  • Les designers ont des palettes de couleurs qui leurs sont propres et qui s’accordent ensemble, comme Tula Pink, Lynette Anderson, Kaffe Fassett, Zenchic, … Leurs différentes collections peuvent parfois s’accorder entre elles.
  • Des packs de fat quarters, layer cakes, jelly rolls, existent pour avoir des associations de couleurs déjà faites.

Dernière petite information sur nos écrans: ils n’affichent “que” 16.7 millions de couleurs. Certains couleurs n’apparaissent donc pas à l’écran, comme certaines couleurs très saturées: les fluos.
Système D

Créer vos propres palettes de couleurs vous pose des soucis ou vous n’avez pas le temps ?

Des milliers de palettes de couleurs déjà toutes faites existent, créées par des graphistes et designers. Vous retrouvez ces palettes dans des magazines, catalogues papier ou online de mode ou d’ameublement, sur des sites spécialisés, … L’inspiration est partout.

Que ce soit un coup de coeur ou une recherche d’idées, vous pouvez regrouper ces images pour vous constituer un carnet d’idées. Découpez et collez des images dans un carnet, regroupez-les dans des boîtes ou enregistrez des images de sites sur votre PC.

Plusieurs sites proposent des nuanciers sur base de photos. Ils permettent d’avoir des harmonies de couleurs déjà toutes faites. Le site Design Seeds (lien: https://www.design-seeds.com/blog/) propose quotidiennement des nuanciers sur son blog et sur Facebook.

Vous pouvez également utiliser un site comme Pinterest qui vous permet de classer vos images par tableaux. Vous avez là vos idées, nuanciers et inspirations qui sont triés et accessibles en un coup d’oeil, même sur votre téléphone.

Utilisez des nuanciers de peinture pris dans les magasins de bricolage pour trouver des couleurs avec un tissu qui traine dans le fond de l’armoire. Ce nuancier permet d’avoir avec soi, son choix de couleur pour un projet et de trouver des tissus de couleur proche.
Astuces en vrac

  • Lorsque vous faites un vêtement, gardez un bout du tissu dans votre portefeuille: Vous pourrez choisir la doublure, les boutons ou un accessoire (sac, foulard, …) en ayant un échantillon de couleur avec vous.
  • Lorsque vous avez un tissu à motif, vous pouvez soit rester dans un camaïeu ou reprendre les couleurs des motifs. Utilisez un tissu avec de plus petits motifs ou uni.
  • Nos armoires regorgent de tissus passés de mode ou de couleurs qui ne nous plaisent plus. Faites-en des doublures de sacs, trousses ou entraînez-vous avec pour faire des exercices ou des essais. Vous pouvez également lui donner une seconde jeunesse en l’intégrant à des tissus plus modernes dans un projet.
  • Attention: Lors de la teinture de vos fils, tissus, … un bain n’est jamais exactement pareil à un autre. La couleur d’un bain peut donc légèrement varier d’une fois à une autre, même au sein d’une même marque.
  • La palette de couleur d’un tissu est souvent imprimée sur la lisière. Vous pouvez utiliser un nuancier pour vous aider à créer une palette de couleur harmonieuse.
  • A force d’observation, vous remarquerez que certaines palettes et nuances sont propres à différents styles de design ou décoration.
  • Dynamisantes, relaxantes, … il y a toute une psychologie et une symbolique des couleurs. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur des sites de design et de décoration d’intérieur.

Et voilà. Il reste encore beaucoup de choses à dire au sujet de la couleur, mais je pense avoir fait un tour d’horizon assez complet pour vous permettre de commencer à faire vos propres palettes. C’est en observant autour de vous que vous formez votre œil à trouver et repérer les associations qui vous correspondent.

 

Article par Catherine Beké

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s