Pochette matelassée

Pour sortir en soirée et pour tous les jours, cousez cette petite pochette matelassée.

Vous aurez besoin :

Voici le patron sur lequel, je me suis basée. Je n’ai pas cousu tous les compartiments mais c’est la même technique.

patron-cybermag5

Coupez votre tissu bleu et blanc à mesure. Le  patron n’inclut pas les marges de couture. Je vous conseille d’ajouter 1cm.

IMG_2175

Vous devez avoir 4 rectangles bleus de 21 x 11,2cm, un rectangle bleu  de 21×24,8cm et un rectangle blanc de 21×24,8cm.

Prenez 2 petits rectangles de tissu bleu pour les compartiments.

Posez votre passepoil sur la longueur du rectangle, avec le pied fermeture invisible ou le pied mini-passepoil sur l’endroit du tissu.

Cousez un autre rectangle endroit contre endroit. Assurez que le passepoil coulisse bien dans les rainures du pied. Réalissez le même travail avec les deux autres petits rectangles.

Ensuite, je suis passée au matelassage des différentes pièces. Pour les compartiments, il n’est pas nécessaire d’ajouter du molleton. Rien de tel que le guide, pour coudre de belles lignes parallèles.

Pour les grandes pièces molletonnées, je vous conseille le pied transporteur et son guide. Vous pouvez utiliser le point droit ou un point décoratif.

Pourquoi  ne pas utiliser la double aiguille… Pour un plus beau résultat, quiltez avec du fil à broder, plus brillant que du fil à coudre, ou du fil métallique.

Petit conseil : Lorsque vous quiltez le tissu et le molleton, placez un non-tissé déchirable en-dessous. Vous aurez un plus beau résultat et les griffes de votre machine ne s’accrocheront pas au molleton.

Avec un petit morceau de biais +/- 20cm, réalisez une attache en tissu pour fixer l’attache  porte-feuille en métal. J’ai également molletonnée l’attache en tissu.

Vous devrez également fixer votre attache en tissu à la pièce extérieur en tissu blanc.

Dernière étape, coupez les coins en arrondi et posez votre biais. Ici, j’ai utilisée du biais satin blanc.

La pose du biais est un vrai jeu d’enfant avec l’appareil biaiseur, même dans les angles. Terminez la pose du biais à la machine à coudre, sans l’appareil biaiseur.

Épinglez bien votre travail pour bien coudre toutes les pièces ensemble.

 

 

Et voici le résultat ! Tous à votre machine à coudre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s